Histoire de Saint-Cloud

(Page en cours de construction)

Extrait de Wikipedia sur l’origine du nom de Saint-Cloud

Au ve siècle après J.-C., le moine Clodoald, petit-fils de Clovis et fils de Clodomir Ier, roi d’Orléans, préfère la crosse d’évêque à la couronne du royaume des Francs. Clodoald, décidant de s’éloigner des querelles de pouvoir menées par ses oncles, s’installe à Novigentum, sur les bord de Seine, un hameau alors peuplé de bûcherons et de pêcheurs. Disciple de l’ermite Séverin de Paris, il y fait construire un monastère dont il reste encore un mur (place du Moustier) dont l’église était dédiée à saint Martin de Tours16. Après sa mort en 560, des miracles ont lieu autour de son tombeau et il est canonisé au cours du viie siècle. Le village prend alors le nom de « Sanctus Clodoaldus » qui donna « Saint-Floud », puis « Saint-Cloot » et enfin « Saint-Cloud »16. Le saint a légué aux évêques de Paris ses droits seigneuriaux : ceux-ci seront jusqu’en 1839, ducs de Saint-Cloud et pairs de France17.

Les rassemblements à l’occasion des pèlerinages vers la ville du saint sont à l’origine de l’actuelle fête de Saint-Cloud, l’une des plus anciennes fêtes foraines de France. En effet, cette fête n’est que la suite des divertissements profanes qui accompagnaient, dès le Moyen Âge, les solennités religieuses de la fête patronale, célébrée à la date anniversaire de la mort de Clodoald, le 7 septembre 560

En 1789, la ville est épargnée par la Révolution française et prend, pour un temps court, le nom de « Pont-la-Montagne »

Articles détaillés WikipediaHistoire des Hauts-de-Seine et Histoire de l’Île-de-France.

Une histoire sur la grande Histoire à Saint-Cloud :

Article(s) en relation

  • Aucun. Mais découvrez d'autres thèmes sur ce site !